• La mélodie s’en est allée

    Ce texte a été trouvé sur le net  Ce sont  Les Ecrits d’Isabelle

     

    La mélodie s’en est allée

     

    Elle s’est allongée
    Son violon légèrement déposé
    Sur son corps délicat
    Elle ne peut pas
    Jouer ce soir
    A son grand désespoir
    Les notes restent bloquées
    Son archet est désespérément apeuré
    Par ses mains qui n’arrêtent pas de trembler
    Le trac la fait douter
    La musique si chère à sa vie
    S’est enfuit
    Son cœur est vide
    La mélodie est insipide
    Les notes ont désertées
    Ce bel instrument usé
    Avec lequel elle a temps joué
    Pendant toutes ces années
    Aujourd’hui, elle se retient
    Elle n’arrive pas à évacuer ses chagrins
    La musique l’a abandonné
    Son violon ne veut plus jouer
    L’archer reste muet
    Son cœur est à jamais brisé

    Auteur: Les Ecrits d’Isabelle


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :